Publié le

Pourquoi communiquer sur Linkedin quand on est salarié ?

Au risque de te surprendre cela fait bien longtemps que Linkedin est bien plus qu’une cvthèque en ligne ! On y va plus seulement pour trouver un nouveau job. Il est devenu l’El Dorado des entrepreneurs. Ils ont bien compris l’intérêt de cette plateforme en termes de visibilité et d’opportunité business. Pour autant, les salariés bien que présents, sont très peu actifs. Dans cet article, je t’explique pourquoi communiquer sur Linkedin quand on est salarié n’est plus un choix mais une nécessité absolue.

Pourquoi communiquer sur Linkedin quand on est salarié

Pourquoi prendre la parole sur Linkedin quand on est salarié ?

Selon Pôle Emploi les jeunes générations changeront entre 13 à 15 fois de métiers durant leur carrière. Finie les parcours linéaires ou tu commençais ta vie professionnelle comme banquier et tu la finissais comme tel. sans compter le plus en plus de personnes qui exerce leur activité en mode hybride : salarié et indépendant.

Selon une autre étude publiée par Dell et l’Institut pour le futur, 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. Autant te dire que les recruteurs n’ont pas fini de s’arracher les cheveux avec les « parcours atypiques ». ils vont devenir la norme. Et la formation tout au long de la vie la pierre angulaire du « Futur of work ».

Le monde du travail change et le mot d’ordre est : « évolutif ». Les Générations Y, Y et même Z privilégient avant tout leur équilibre de vie. Ils veulent donner du sens aux actions qu’ils accomplissent.

Investir sur toi, tes compétences et ton savoir-être est donc la meilleure option pour piloter ta carrière sur le long terme. Cela te permettra de surfer sur les opportunités qui se présenteront à toi. Mais tout cela ne se fait pas du fond d’une grotte.

Pour piloter ta carriere professionnelle ne reste pas au fond de ta grotte

Tu dois être visible :

  • Pour te faire un nom, une réputation et être reconnu professionnellement,
  • Construire ton capital de sympathie et créer la confiance avec tes interlocuteurs,
  • Te sentir moins isolé dans ta pratique professionnelle surtout si tu choisi de te reconvertir dans un e nouveau métier
  • Défendre ton projet, évoluer ou lancer ta nouvelle activité.

Mais pourquoi ça bloque ?

Mais si c’est aussi crucial alors pourquoi y-a-t-il si peu de salariés actifs sur Linkedin ? 🙄 C’est exactement la question que je me suis posée. Pour y répondre je suis allée à la rencontre de salariés sur Linkedin pour les interroger. Entre avril et juin 2022, j’ai interrogé un vingtaine de salariés, femmes, hommes, cadres ou non cadres.

Ce qui les freine se résume en 2 grandes tendances : ils n’en voient pas l’intérêt ou ils ont peur de publier. Plus en détail ça donne :

  • N’en voit pas l’intérêt, ils n’ont pas besoin de trouver du boulot car ils sont en CDI et satisfait de leur situation.
  • Ils méconnaissent Linkedin et le trouve encore trop sérieux, trop collet-monté
  • Ils ne sait pas quoi dire : « je ne suis pas intéressant, je n’ai rien n’a dire »
  • La peur d’être jugé par ses collègues, d’être ridicule sont aussi très fortes,
  • La peur de dire des « bêtises » et de mettre l’entreprise dans l’embarras,
  • Si je suis actif sur Linkedin, mes boss vont croire que je veux quitter mon job,
  • Et la peur d’être mis au placard en représailles, certaines entreprises vivent encore l’expression de leur salariés comme de la concurrence.

Qu’en pensent les salariés qui ont franchi le pas ?

Heureusement, il existe des salariés qui osent s’exprimer sur Linkedin. La pratique est d’ailleurs complètement intégrée chez les anglo-saxons. Le networking est pour eux une composante de l’activité professionnelle au meme titre que le mail.

Les salariés qui sont actifs sur les réseaux sociaux déclarent prendre du plaisir à partager, échanger avec d’autres personnes. En majorité, ils sont surpris par la bienveillance de LinkedIn et la qualité des contenus. Quand on connait la violence de certains réseaux sociaux, c’est d’autant plus appréciable non ?

De manière unanime, ils regrettent de ne pas l’avoir fait plus tôt et reconnaissent qu’ils s’en faisaient tout un monde. Ils se sont lancés avant tout pour eux mais aussi (un peu) pour promouvoir leur entreprise.

Enfin pour ceux qui sont présents depuis plus longtemps, ils reconnaissent avoir profité d’opportunités pour leur activité professionnelle dont ils n’auraient pas eu connaissance sans LinkedIn.

Fais l’expérience par toi-même : tape #PremierPost dans le champs de recherche de Linkedin.
Tu trouveras des dizaines de témoignages qui corroborent mes propos.

Qu’en pensent les recruteurs ?

Cette étude n’aurait pas été complète si je n’avais pas interrogé de recruteurs. Pour que cela soit le plus représentatif j’ai mixé les profils d’indépendants du placement ou du recrutement et des profils de RH salariés.

Deux écoles se dessinent. Pour te la faire courte, les jeunes générations de recruteurs indépendants ont fait de Linkedin leur terrain de jeu. Pour eux l’objectif : se constituer un réseau le plus vaste et qualitatif pour pouvoir satisfaire leur client avec des profils compétents. Ils s’attachent aux contenus des profils ( candidats ou non d’ailleurs) mais aussi à tisser du lien pour mieux cerner leur mindset et leur personnalité.

La seconde école, plus vieux jeu, est essentiellement composée de salariés de plus de 40 ans en poste. LinkedIn reste anecdotique. leur arme : les Cvthèques professionnelles. Ils ne misent sur Linkedin que pour certains postes, et pour vérifier la réputation du candidat. Dans mon échantillon d’interviews, ils étaient assez minoritaires.

Tu l’auras compris investir sur toi c’est te donner toutes les chances de piloter ta carrière professionnelle. Maintenant que tu sais pourquoi communiquer sur LinkedIn quand on est salarié, ça te dirait d’aller plus loin ? En ce cas lis cet article « les 3 Leviers à actionner pour faire de LinkedIn ton meilleur atout professionnel« .